Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2018

Accompagner les fratries dans l'épreuve du deuil...

Le journal Nice-Matin sous la plume de Mme Axelle Truquet vient de publier un long article sur la période délicate qui suit un décès pour des enfants d'une fratrie et les moyens mis en œuvre pour tenter d'y remédier. En effet, la perte d'un frère ou d'une sœur de maladie ou d'accident est vécue comme une tragédie le plus souvent pour un enfant, qui ne sait comment porter le souvenir douloureux. 

L'équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques de Nice (L'ERRSPP PACA Est) a crée l'association Pallidol dont la vocation est de proposer des groupes de partage pour les fratries endeuillées. Le Docteur Caroline Devos, responsable de l'équipe et de l'association Pallidol, souligne le fait qu'ils proposent un soutien hors du cadre hospitalier. Depuis septembre 2018, un groupe de 4 jeunes de 4 à 18 ans a été constitué et il échange avec la psychologue Mme Gwenola Maurin. 

Les rencontres se font le soir en fin de semaine, dans un espace neutre et sécurisant, afin de ne pas raviver des souvenirs douloureux, ne pas empiéter sur le temps scolaire ou le sport. Découvrir qu'on n'est pas seul à vivre cette souffrance du deuil leur fait du bien. Cela leur évite de chercher à occulter le vécu douloureux pour chercher à préserver leurs parents. il a été remarqué que ces rencontres leur permettent de se comprendre et de pouvoir s'exprimer s'ils le souhaitent.

Sinon, si ces enfants n'avaient pas eu de prise en charge, ils pourraient développer des troubles du sommeil, des douleurs, des peurs, même plusieurs années après la mort de leur plus proche. Le travail se fait aussi avec une art-thérapeute Mme Delphine Moscato, car certains d'entre eux ont du mal à parler. Ces enfants montrent généralement qu'ils ont besoin de beaucoup d'écoute.

Les parents ne sont pas oubliés dans le dispositif et s'ils le souhaitent ils peuvent avoir un temps de parole. Les familles confrontées au deuil de leurs enfants peuvent contacter directement l'association. La participation au groupe de parole est gratuite. Néanmoins, avant toute rencontre de groupe, le Docteur Devos reçoit les familles en présence  de la psychologue de l'association.

Pour contacter cette équipe ressource régionale, appeler le 06 48 25 16 64 ou adresser un courriel à: pallidolpacaest@gmail.com. 

Lyliane

 

Écrire un commentaire