Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2018

Les enfants nous aident-ils à être parents?

Mmes Frédérique Préel et Daphné Puissant, journalistes à Version Fémina ont interviewé à Paris Mr Marcel Rufo, pédopsychiatre, au sujet de la relation parents/enfants.  Elles se demandaient notamment si, lorsqu'on a eu une enfance heureuse, on n'a pas tendance à vouloir être un parent idéal. Mr M. Rufo a eu une réponse claire:" les parents parfaits, ça n'existe pas!" Parfois, ils essaient de faire croire cela à leurs enfants, mais les grands-parents souvent ramènent tout le monde à la réalité...

Puis, en réponse à des questions de parents angoissés par des peurs de reproduire un schéma parental relativement lourd (par exemple avec des phobies, des peurs du rapt, de l'incendie, des accidents, des voleurs…), il convient de nous tranquilliser et d'enlever cette pression de notre tête, car nos enfants sont différents de nous. Et vouloir que tout soit en ordre, que tout soit parfait, fait peser beaucoup de rigueur dans la famille. Le "désordre peut être plus thérapeutique que l'ordre" affirme le pédopsychiatre.

Les enfants repèrent les fragilités de leurs parents et "ils sont aussi souvent les révélateurs des troubles que les parents cherchent à masquer". Certains parents par exemple sont obsédés par leur corps et ils ne comprennent pas que ce ne soit pas ce qui motive leur enfant… Pourquoi chercher à cacher ses souffrances de l'enfance (anorexie, boulimie, mauvaises notes…)? demande Mr Rufo. Le naturel ne serait-il pas plus simple? 

Mr Marcel Rufo reconnaît que "l'enfant qui naît est toujours une surprise". L'enfant réel est en effet très différent de celui que l'on avait imaginé. Selon Mr Donald Winnicott:" C'est l'enfant qui fait les parents". Bien se persuader avant tout que "chaque enfant est unique avec ses traits, son caractère et sa personnalité". Il semble quoi qu'il en soit que le premier enfant porte généralement toutes nos histoires, toutes nos projections, toutes nos angoisses. Mais cela ne l'empêche pas de réussir dans la vie!

Lyliane

Écrire un commentaire