Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2017

Arrêter de fumer grâce à Facebook...

Dans Version Fémina un article de Mme Caroline Dreyfus-Rose nous apprend que nous pouvons arrêter de fumer grâce aux réseaux sociaux. Il semblerait en effet qu'écraser la dernière cigarette à plusieurs est plus facile. Pour mettre fin à leur addiction, des milliers de fumeurs auraient déjà rejoint des groupes d'entraide en ligne. Des groupes de soutien au sevrage tabagique voient leurs inscriptions se multiplier. Par exemple le groupe "Moi sans tabac" a été crée en 2016 par Mme Lecor qui voulait être soutenue et motivée par des amis pour cesser de fumer. Aujourd'hui ce groupe comporte près de 2500 inscrits!

Dans un premier temps, les candidats se renseignent avant d'arrêter de fumer. Ils craignent généralement la prise de poids ou ils envisagent la cigarette électronique. Ils lisent les conseils de sevrage et ils se sentent tout-à-coup moins seuls. De même, ils se découragent moins vite car ils peuvent témoigner de leurs difficultés ou réussites. Ceux qui réconfortent se sentent utiles et les autres apprennent à ne pas baisser les bras. 

Mr J. Le Houezec, tabacologue, explique que "les réseaux sociaux sont un outil où on se retrouve entre pairs bienveillants". Un appui médical n'est pas forcément nécessaire. Selon lui, veiller cependant à ce que l'entraide soit bénévole et à ce que les astuces des uns puissent éventuellement inspirer les autres. Il faut aussi remarquer que les Centres Tabac Info Service ne sont ouverts que du lundi au samedi de 8h à 20H. Sur Facebook il y a toujours quelqu'un de disponible 24h sur 24!

En effet, de jour comme de nuit, un réseau virtuel est réceptif à un SOS et encourage même en cas d'échec. Une solidarité se crée... Certains groupes proposent de renforcer l'aide par un parrainage plus étroit. Crier sa détresse auprès d'inconnus ou d'amis au lieu de "craquer" en a aidé quelques-uns. Cela semble être la force du groupe! Sur Messenger également des tentatives de démarche dans ce sens ont lieu.

Pour en savoir plus, contacter des groupes Facebook comme " Je ne fume plus, Arrêt du tabac, Arrêt tabac-aide, Moi sans tabac, Stop la clope..." ou créez d'autres antennes sur un modèle approchant...

Lyliane

Écrire un commentaire