Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2017

Libérations de deux citoyens qualifiés d'activistes au Tchad!

L'ACAT (association des chrétiens contre la torture) dans son petit journal Abolition de l'été 2017 nous fait savoir qu'au Tchad Mr Nadjo Kaïna Palmer et Mr Bertrand Solloh Gandere, figures de proue du mouvement de jeunes "lyina", ont été libérés le 4/5/2017 après une très forte mobilisation internationale de défense des Droits de l'Homme. Le Tribunal de N'Djamena ne les a condamnés qu'à 6 mois de prison avec sursis pour "délit de provocation d'attroupement", une façon de sauver la face. Ils avaient en effet été arrêtés le 6 avril pour le premier et le 15/4/2017 pour le second après avoir appelé à une journée de désobéissance civile pour protester contre la mauvaise gouvernance du pays. 

Harcelées, puis emprisonnées au secret et torturées, ces deux personnes ont été victimes d'une" volonté manifeste de criminaliser les mouvements citoyens et de maintenir un climat de peur parmi les dissidents" écrit l'ACAT. En Afrique comme dans d'autres parties du monde, cela semble encore fréquent d'emprisonner des défenseurs des Droits de l'Homme, des syndicalistes, des journalistes... Espérons que ces pratiques d'un autre âge finiront par cesser!

L'ACAT se réjouit que l'importante mobilisation internationale ait permis leur libération en un mois. Cela prouve à l'évidence que nous avons dans nos mains, avec nos stylos, nos regards et nos voix, le pouvoir de dénoncer les abus où qu'ils se passent dans le monde et de les faire cesser. Ne l'oublions pas! Avant tout, ne soyons pas complices par notre silence et ne nous résignons pas face au sentiment d'impunité de certains dirigeants! Tous en effet doivent pouvoir rendre des comptes de leurs agissements.

Pour en savoir davantage sur l'ACAT et ses actions, consulter le site www.acatfrance.fr.

Lyliane

Écrire un commentaire