Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2017

Pétition contre la torture des juments pour récupérer leur sang...

Chères amies, chers amis, 

C’est pire qu’un film d’horreur: des centaines de juments gestantes sont harnachées à des pompes qui leur ponctionnent le sang, jusqu’à ce que certaines d’entre elles, épuisées, s’effondrent et meurent. Mais nous pouvons arrêter cela maintenant. 

Cette torture de chevaux à grande échelle est motivée par la demande de compagnies pharmaceutiques européennes qui utilisent leur sang pour doper l’élevage industriel! L’Union européenne a déclaré envisager des mesures, mais jusqu’à présent il ne s’est rien passé. 

Plus aucun cheval ne doit mourir! Les ministres se réunissent dans deux semaines à peine -- mettons le feu à l’Union européenne avec une énorme pétition d’un million de voix exigeant l’interdiction de ce cruel commerce du sang de jument gestante. Signez cette pétition et faites passer à tout le monde: 

Cliquez ici pour signer la pétition 

Au Parlement, à la Commission et au Conseil européens: 
Nous vous demandons d’interdire l’importation en Europe de tout bien produit à l’aide de techniques cruelles et générant des souffrances animales. En tant que leader mondial en matière de bien-être animal, l’Europe devrait appliquer ses propres standards aux produits qu’elle importe. 

Cliquez ici pour signer la pétition 

La mort de ces chevaux est loin d’être le pire de de cette histoire: le sang est prélevé en telles quantités que cela peut conduire les animaux à un état de choc et d’anémie. Et parce que seul le sang de juments gestantes est utile, elles sont souvent inséminées puis avortées à répétition. 

La demande provient d’entreprises pharmaceutiques qui vendent une hormone contenue dans le sang de juments gestantes à des éleveurs industriels, qui peuvent ainsi déclencher des chaleurs “à la demande” chez les cochons et d’autres animaux -- encore une autre dimension de cette triste histoire de maltraitance. 

Si nous faisons toute la lumière sur cette horreur en faisant retentir aujourd’hui un immense tollé, nous pouvons obtenir une interdiction totale de tous les produits issus de la souffrance animale, en compliquant la tâche aux entreprises qui tirent profit de cette repoussante activité, partout dans le monde. Signez la pétition ci-dessus, et faites-la suivre à vos proches et ami(e)s -- mettons l’UE sous pression pour qu’elle agisse! 

Cliquez ici pour signer la pétition 

Les chevaux sont des êtres magnifiques, gracieux et majestueux -- comment comprendre tant de cruauté? Mais lorsque nous nous rassemblons en nombre pour protéger les animaux des horreurs auxquelles ils font face tous les jours, nous pouvons faire l’impossible. Agissons maintenant et soyons la voix de ces chevaux, aujourd’hui plus que jamais. 

Avec espoir, 

Oliver, Rewan, Bert, Ari, Camille, Nataliya, Ricken et toute l’équipe d’Avaaz 

POUR PLUS D’INFORMATION 

 

Fermes à sang pour la production d’hormone (Animal Welfare Foundation) 
http://animal-welfare-foundation.org/einsatzberichte/detailansicht/article/uruguay-florida-ferme-de-syntex-fermes-a-sang-pour-la-production-dhormone.html 

Transformer le sang de cheval en profits (The Dodo, en anglais) 
https://www.thedodo.com/turning-horse-blood-into-profits-1382177497.html 

Pourquoi le tout le monde recherche le sang de cheval? (The Guardian, en anglais) 
https://www.theguardian.com/world/2016/oct/03/horse-blood-farms-china-donkeys-wild-horses-us-mass-slaughter 

Le commerce cruel du sang de juments gestantes (Animals' Angels USA, en anglais) 
http://www.animalsangels.org/investigations/horses/cruel-trade-pregnant-mare-blood-united-states-uruguay-and-argentina-9-30-15 

 
 
 
 
 
 
 
 
   

 

Commentaires

je suis tout a fais d'accord pour arreter le retrait de sang de juments c mon animal preferer et je trouve sa ignoblee de le faire sur tout animal

Écrit par : rocha | 12/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire